ernest&lulu : et si papi avait raison ?

En France, on utilise environ 36 000 mouchoirs en papier jetables par minute, ce qui représente, par jour, plus de 2 000 arbres coupés, environ 18 000 tonnes d’eau et l’utilisation de produits chimiques pour leur fabrication. Et si la solution à cette consommation unique existait depuis la nuit des temps ? La marque ernest&lulu remet au goût du jour le mouchoir en tissu.

Génération Kleenex, ce terme prend vraiment toute sa signification lorsque l’on parle de mouchoirs en papier. Énormément utilisés, ils sont très peu recyclés car le plus souvent jetés dans la poubelle ménagère. Ce constat a été pour Lucie, la fondatrice d’ernest&lulu, un révélateur : “Arrêtons l’usage unique et réapprenons à vivre en harmonie avec notre planète.” Elle change sa manière de consommer, réduit ses déchets et revient aux choses simples du quotidien. Et avec ses mouchoirs en tissu, elle nous propose de la suivre dans sa démarche.

Fabriqués à partir de coton biologique et certifié GOTS, ils sont imprimés de manière écologique par le meilleur ouvrier de France et confectionnés dans un atelier français labellisé Vosges Terre Textile. Mixtes, les trois premières collections comprennent chacune un lot de 3 mouchoirs de 22 x 22 cm.
Vous allez me dire, oui à cette solution durable qui permet de sauvegarder la planète, mais beaucoup vont émettre un doute quant au niveau sanitaire. Est-ce bien sain de trimballer dans une poche, un sac ou autre un mouchoir usagé, a priori rempli de microbes ? ernest&lulu y a pensé avec sa pochette paul&paulette. Confectionnée de la même façon que les mouchoirs et divisée en deux parties, elle permet de séparer les mouchoirs propres des sales et de garder les microbes bien confinés, en attendant le passage en machine à laver.
Une idée vintage qui tient la route puisque le projet a atteint à ce jour 175 % de son objectif sur sa campagne de financement participatif. Vous avez jusqu’au 11 janvier pour précommander vos mouchoirs bio responsables sur Ulule.

www.ernest-et-lulu.com

partagez cet article :