Yipee, le puzzle artistique

Puzzle Yipee x Kei Lam : 45 €.

Ras le bol des petits chats et autres châteaux de la Loire, voici l’heure des œuvres originales comme supports des puzzles Yipee. Un vent de fraîcheur et d’originalité dans ce monde qui s’emboite.

Le puzzle fait fureur en ces temps de couvre-feu et de confinement. C’est qu’il faut bien s’occuper, faire travailler ses méninges et se donner des challenges à relever seul ou en famille. Pour cela, et depuis le milieu du XVIIIe siècle, le puzzle est l’outil idéal. Encore faut-il trouver une image inspirante et participer à une véritable action de soutien à la création artistique. Le projet Yipee, lancé par Anne-Sophie Boudon, repose sur l’envie de faire du puzzle un objet de décoration. Pour cette première édition, elle s’est donc entourée de deux femmes artistes émergentes, Marie Guillard et Kei Lam, pour réaliser chacune une œuvre originale qu’Anne-Sophie a fait ensuite transformer en puzzle dans une société spécialisée installée dans l’Aube. Le carton et le papier sont certifiés PEFC et l’impression se fait avec des encres végétales. L’originalité ne s’arrête pas là puisque chaque puzzle est envoyé dans une jarre en verre qu’il sera aisé de recycler en mini jardin pour une plante cactée ou en réserve de farine.
Le puzzle est livré avec une spatule métallique et une colle respectant la norme environnementale EMAS dans tube en PET. Il ne vous reste plus qu’à assembler les 500 pièces de votre puzzle et à utiliser cette colle miracle pour obtenir une magnifique décoration.

Les deux premières artistes participant au lancement de Yipee sur la plateforme Ulule ont chacune leurs techniques et s’inspirent toutes les deux du travail de Matisse. Des couleurs vives, des formes graphiques et des motifs variés à profusion attirant l’œil dans tous les recoins de la création visuelle. Marie Guillard et Kei Lam se sont donc largement inspirées de ce travail que ce soit dans la gouache baptisée “Deux Panthères” de Marie Guillard ou l’illustration “Femme Guitare” signée par Kei Lam.
“Nous sommes une marque engagée pour la cause féminine, à la fois puisque nous collaborons uniquement avec des artistes femmes à qui nous reversons 10 % sur chaque vente et parce que nous reverserons chaque année 1 % de notre chiffre d’affaires à la Fondation des Femmes”, conclut Anne-Sophie Boudon, fondatrice de la marque de puzzles Yipee.

Partagez cet article :