Tendance : le retour du sabot !

Popularisé dans les années 1960, le sabot fait son grand retour sur les podiums comme dans la rue. Principal artisan du sabot made in France, Bosabo revendique une fabrication 100 % made in France et un savoir-faire transmis de génération en génération.

Bosabo a vu le jour en 1890 lorsqu’Émile Audouin sillonnait les routes des Mauges, en s’arrêtant de ferme en ferme pour chausser toute la famille avec l’indispensable sabot en bois. Plus d’un siècle plus tard, Joël – arrière-petit-fils d’Émile – et sa femme Françoise sont à la tête de ce savoir-faire unique, qui a valu à l’entreprise de se voir décerner le label EPV en avril 1918.
Bosabo est l’un des derniers ateliers en France spécialisé dans la confection de sabots avec la préservation des techniques de fabrication artisanale et traditionnelle. Les semelles sont toujours en bois (issue des forêts domaniales des Pays-de-la-Loire ou du sud de la Bretagne), couvertes de cuirs de première qualité provenant des peausseries françaises ou européennes, à majorité à tannage végétal, et colorés par Joël qui n’utilise que des teintes d’imprégnation à base aqueuse, dépourvues de solvants. Chaque paire de sabots est bien entendu fabriquée à la main dans ses ateliers de la région nantaise. Cette confection artisanale fait de chaque chaussure une pièce unique puisque le grain du bois des semelles et les coloris des cuirs ou textiles varient d’une pièce à l’autre.

Dans l’environnement très concurrentiel du marché de la chaussure, la marque a su continuellement faire évoluer ses produits pour suivre les tendances de la mode. Ainsi, la gamme de sabots a intégré de nouvelles semelles en bois flexible qui permettent d’offrir une légèreté et un confort absolus. Tout comme elle intègre, à chaque nouvelle collection, des matières et coloris exclusifs en éditions limitées. De même, toutes les paires Bosabo étant fabriquées à la commande, il vous est possible de réaliser votre chaussure personnalisée.

Aujourd’hui, du sabot classique pour homme comme pour femme, de la mule aux talons haut perchés, du cuir de couleurs ou métallisé aux poils imitation léopard, plus de 150 modèles de chaussures Bosabo intègrent les plus belles boutiques, concept stores ou encore grands magasins du monde entier. Une réussite qui a permis également à l’atelier de signer quelques belles collaborations avec de grandes marques comme Bellerose, Bonpoint, Côté Lac, Agnès b.… et bien d’autres.

www.bosabo.com

Et aussi…

French Théo

La marque French Théo, fondée en 2016 par Philippe Jagueneau, entrepreneur très attaché à la fabrication française et ancien de la maison Robert Clergerie, revisite depuis sa création tous les grands basiques de la chaussure. Elle présente ainsi une ligne de sabots dessinée dans son studio vendéen à Rochetrejoux, et fabriquée en collaboration avec Bosabo. On craque pour le modèle Pitou, une mule en cuir au tannage végétal sur semelle en bois de hêtre naturel et, pour un peu plus de féminité, pour la sandale/sabot Gigi, avec sa bride à boucle sur semelle en bois et sa couleur flamboyante.

Amarau

Créée en 2017 par Chantal Esteyrie Ronnel, Amarau est une marque de sabots fabriqués en Bretagne par l’un des derniers sabotiers de la région tandis que les cuirs proviennent du Maine-et-Loire. Sabots suédois, mules ou sandales avec bride, les modèles phares Amarau se différencient par les différentes hauteurs de talon des semelles en bois de hêtre et surtout par un large éventail de coloris pour le cuir de vachette.

Partagez cet article :