Renault utilitaires : bientôt à l’hydrogène !

@Anthony-Bernier

C’est prévu fin 2019 pour le Kangoo et courant 2020 pour le Master. Ces deux véhicules utilitaires vont désormais être équipés d’une pile à combustible permettant de porter à plus de 350 km leur autonomie avec un temps de charge de seulement 5 à 10 minutes (le temps de faire le plein d’hydrogène).

À l’essai depuis 2014, cette technologie a été développée en partenariat avec Nissan et Symbio, filiale du Groupe Michelin. Le Renault Master Z.E. Hydrogen voit son autonomie tripler tout en gagnant en temps de charge. Il est doté de 2 réservoirs d’hydrogène placés sous la caisse pour ne pas nuire au volume de chargement allant de 10,8 m3 à 20 m3 selon la carrosserie choisie. L’installation complète rajoute seulement 200 kg de poids supplémentaires. Il sera disponible courant 2020 et assemblé sur le site de Batilly. Il apporte ce qui manquait aux versions électriques sans pile à combustible, à savoir une autonomie qui permet de travailler hors agglomération. La recharge en hydrogène ne prend que 5 à 10 minutes et permet ainsi d’envisager des utilisations en rotations d’équipes ou de services car ce véhicule est proposé en version fourgon ou aménageable. Notez que le prix d’un plein est équivalent à celui d’un véhicule diesel.
En ce qui concerne le Kangoo, il est doté d’un réservoir d’hydrogène supplémentaire qui laisse un volume utile de pratiquement 4 m3 pour un surpoids de seulement 110 kg. Le Kangoo est annoncé aux environs de 48 000 euros avec l’achat de batterie et avec bonus environnemental à déduire. Il reçoit la technologie hydrogène sur le site normand de Heudebouville.

Rappelons que ce système combine l’oxygène présent dans l’air avec l’hydrogène du réservoir afin de produire de l’électricité pour alimenter les motorisations déjà proposées sur les Master et Kangoo Z.E. Si, aujourd’hui, le réseau de distribution de l’hydrogène est encore insuffisant, il se développe et les entrepreneurs commencent à s’intéresser à cette technologie malgré un prix d’achat conséquent et très peu de différence de prix entre le coût d’un plein diesel/hydrogène.

partagez cet article :