Octobre Rose : encore une fois beauté rime avec solidarité

En 2020, plus que jamais, les marques de beauté se mobilisent pour soutenir la recherche et le dépistage du cancer du sein à travers le mouvement Octobre Rose. Il faut dire que 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein. L’information sur le dépistage précoce est donc essentielle. Focus sur les marques françaises de cosmétique qui se mobilisent.

Chaque année en octobre, la campagne de lutte contre le cancer du sein organisée par l’association Ruban Rose propose de lutter contre le cancer du sein en informant, en dialoguant et en mobilisant. Octobre Rose, c’est l’occasion de mettre en lumière celles et ceux qui combattent cette maladie, d’intensifier l’information et la sensibilisation auprès du grand public afin de réunir encore plus de fonds pour aider les chercheurs, les soignants et les malades. 

ESTIME&SENS
Cette année, la marque française estime&sens propose une nouvelle édition limitée Octobre Rose de son Baume Souverain, onguent iconique à la formule bio. Pour l’occasion, il s’habille d’un motif floral, mais surtout du célèbre ruban rose. Pour chaque produit acheté, 1 € sera reversé au Centre de Cancérologie de l’Ouest, pour la mise en place de soins esthétiques pour les malades.
Baume Souverain Octobre Rose, 13,50 €.
www.estime-et-sens.fr

NAILMATIC
La marque de vernis à ongles affiche fièrement la couleur : jusqu’au 31 octobre, tous les bénéfices réalisés sur les vernis roses de la gamme PURE color seront reversés à l’association caritative Ruban Rose. Elle en profite pour “rhabiller” ses jolis flacons avec un design Topless exclusif, un fourreau“cœur” et leur apposer un ruban militant.
Vernis à ongles biosourcé, 9,50 €.
www.nailmatic.com

SECRETS DE MIEL
Pour la deuxième année consécutive, la marque s’engage auprès de l’association “A Force d’EnVies” pour apporter aux femmes confiance et estime de soi après l’épreuve de la maladie. Pour qu’elles puissent se chouchouter, Secrets de Miel a imaginé un coffret composé d’un baume à lèvres fondant, d’une crème pour le corps fleur de miel et d’une crème pour les mains au miel de Manuka. Sur chaque achat de ce coffret, 2 € seront reversés à l’association “A Force d’EnVies”.
Coffret “Bulle de beauté” pour Octobre Rose, 42 €.
www.secretsdemiel.com

CLEAN HUGS
Lancée en 2016, Clean Hugs propose des solutions d’hygiène naturelles spécialement conçues par des sportifs pour les sportifs. Elle lance aujourd’hui un déodorant baume en collaboration avec l’Institut du Sein Paris. Sans sels d’aluminium, ni autres composants nocifs, sa formule naturelle et biologique respecte l’épiderme. Pour chaque déodorant acheté, la marque reversera 1 € à l’Institut du Sein Paris en faveur de son programme de formation de chirurgiens du monde entier aux techniques de reconstruction mammaire.
Déodorant Baume Intrépide, 10 €.
www.cleanhugs.com

BAÏJA
Cette année encore, Elisabeth Arnaud et Fabrice Saïd, les fondateurs de Baïja, s’engagent dans cette lutte contre le cancer du sein. Pour cela, à partir du 1er octobre, ils ont lancé en exclusivité leur toute première éponge konjac. Une éponge, qui enrichie en extrait de rose, nettoie et exfolie. Ainsi, pour tout achat réalisé sur l’eshop de la marque durant le mois d’octobre, on vous proposera d’ajouter à votre panier cette éponge au prix de 1 € (au lieu de 9,90 €). Cet euro sera intégralement reversé à l’association Ruban Rose.
www.baija.com

ANDRÉE JARDIN X LES PANACÉES
C’est autour de l’amour de l’artisanat qu’est née cette collaboration entre la brosserie Andrée Jardin et la marque de produits de bain solides Les Panacées. Ensemble, pour Octobre Rose, elles présentent un coffret bien-être avec des produits faits en France et zéro plastique. Il comprend une brosse pour le corps en bois de frêne et soie blanche accompagnée d’un coffret Bouquet de Nature composé d’un shampoing, d’un après-shampoing et d’un savon solides. 20 % des ventes du coffret seront reversés à l’association Ruban Rose.
Coffret Andrée Jardin x Les Panacées pour Octobre Rose, 29,90 €.
www.andreejardin.fr

Partagez cet article :