Les Enfants Sauvages : il est bio le déo !

Décidément, la crise sanitaire n’empêche pas les belles initiatives du fabriqué en France de voir le jour sur les plateformes de financement participatif. C’est le cas aujourd’hui avec Les Enfants Sauvages, une nouvelle marque de déodorant bio entièrement fabriqué chez nous !

Avec plus de 4 300 % de pré-ventes sur Ulule, on peut vraiment parler de réussite et ce n’est pas terminé puisque la campagne dure encore jusqu’au 5 juin. Autant dire que William, le fondateur de la marque, et sa compagne Lucie ont de bonnes raisons de croire en l’avenir et qu’ils vont devoir mettre les bouchées doubles pour livrer début août comme prévu.
À l’origine du projet, la démarche de William est simple : créer un déodorant sans phtalates, sels d’aluminium, triclosan, pierre d’Alun, alcools, parabènes, huile de palme et tous produits issus du pétrole. Rajoutez aux cahiers des charges le fait que le déodorant doit être végan, non testé sur les animaux, formulé à froid… et, surtout, qu’il soit efficace même après une journée de sport, ce qui n’est pas toujours le cas des déos bios.

Deux ans après avoir posé les bases de son futur produit, voilà enfin ce déodorant bio unisexe proposé en deux fragrances : Yuzu (agrume) et Santal (boisé/poivré). Ses autres particularités ? Il ne tache pas les vêtements blancs comme noirs, son toucher frais sèche rapidement et ce sont 80 % de produits bio qui sont contenus dans sa formulation. Adepte du Zéro Déchet, William a privilégié des flacons réutilisables en verre et des recharges (également en verre) qui peuvent être retournées gratuitement au laboratoire dans la même boîte que lors de leur envoi initial. Ces contenants viennent pour l’instant d’Italie, William n’ayant pas encore trouvé le partenaire en France pour des flacons de 30 ml. Pour autant, le déodorant Les Enfants Sauvages est réalisé dans un laboratoire du sud-est de la France spécialisé dans le bio.

Partagez cet article :