Chevrons : la nouvelle marque de jeans

Grâce à une campagne de pré-vente réussie sur Ulule, une nouvelle marque de jeans est capable d’émerger en pleine crise sanitaire. Chevrons est donc cette nouvelle élue par les consommateurs qui l’ont plébiscitée à plus de 128 %.

Chevrons fait partie de ces marques – comme beaucoup d’autres d’ailleurs – qui ont vu le jour mi-mars sans se douter que, deux jours plus tard, le confinement serait décrété. Malgré ce départ dans la tourmente, cette dernière a su imposer son style et son argument marketing basé sur l’éthique, l’éco-responsabilité et le savoir-faire à la française. Pour cela, Brice Lambert, son fondateur, a choisi de travailler avec des acteurs engagés dans le fabriqué en France. Pour son denim composé à 60 % de coton recyclé et 40 % de coton bio, il souhaitait obtenir une toile épaisse de 340 g/m2. Il a donc fait appel à la Manufacture Métis en Franche-Comté dont les métiers permettent encore de travailler le denim de manière artisanale. Le tissu des poches est réalisé par les Tissages de Charlieu, très engagés dans la production de masques depuis le début de la crise. Denim et fonds de poches sont ensuite confectionnés chez le Normand Kiplay, autre grand acteur français de la confection. Dans ce puzzle, il manque encore les rivets et les boutons qui viennent d’Italie.

Brice souhaitait également des vêtements parfaitement identifiables. Il a donc fait appel à une styliste spécialiste du denim, Maëva Bouhet du bureau de style Monsieur-T. Une collaboration qui donne des jeans réalisés dans une toile brute à la coupe demi-slim et à la taille mi-haute, idéale pour flatter les silhouettes. Idem pour le blouson largement inspiré de ceux portés par les motards avec une coupe ajustée et des poches rivetées dans les surpiqures. Les premières livraisons vont se faire début septembre, lorsque tout le monde sera rentré et que certains fournisseurs ne seront plus sous la pression de leur action contre le Covid. Pour l’heure, Chevrons propose deux modèles de jeans, le Zéro Un pour homme et le Zéro Une pour femme, tous deux vendus à 149 €, et un blouson mixte à 189 €.

www.chevrons.fr

Partagez cet article :