Labonal : de la chaussette au masque

Comme beaucoup de dirigeants d’entreprises de la confection et de la maille, Dominique Malfait, PDG de Labonal et de La Frenchie, s’est immédiatement demandé ce qu’il pouvait faire pour aider. Voici le déroulé de son action et celle de ses collaborateurs.

• Jeudi 19 mars : l’usine de fabrication de chaussettes ferme ses portes et 90 salariés se retrouvent dans l’incertitude.
• Samedi 21 mars : après concertation, cadres, dirigeants et employés décident de se lancer dans la fabrication de masques anti-projection.
• Lundi 23 mars : ils réalisent le premier masque conçu uniquement avec les ressources internes : humaines, matières et machines.
• Mercredi 25 mars : les premiers masques sortent des ateliers pour équiper les caissières d’un supermarché et le personnel d’un Ehpad voisin. Le retour est très bon, mais l’entreprise souhaite aller plus loin pour optimiser la partie filtration peu efficace avec de la maille. Dominique Malfait active son réseau et part à la recherche de matériaux. Il prend contact avec la société Lydall qui lui fournit un rouleau de Média filtrant. “J’ai fait jouer tous mes contacts auprès de L’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace qui forme les futurs ingénieurs textiles et fibres. C’est auprès de Lydall, une entreprise installée en Bretagne, que j’ai pu me procurer le matériau nécessaire pour avancer dans notre projet de masques filtrants”, explique Dominique.
• Vendredi 28 mars : après avoir mis les ateliers en conformité, les salariés volontaires passent à l’action et Labonal sort une pré-série de masques filtrants.

• Samedi 29 mars :Nous sommes fiers de distribuer nos premiers masques avec le filtre à du personnel dit de seconde ligne qui n’avait rien pour se protéger. Notre première tournée a été réalisée pour le personnel du Leclerc de Geispolsheim et le personnel du foyer d’accueil médicalisé à Châtenois”, confirme Dominique.
• Mercredi 1er avril : les prototypes sont livrés à la DGA pour tenter d’obtenir une validation.
• Mardi 7 avril :La Direction Générale de l’Armement valide notre masque dans la catégorie 1 (filtration > à 90 % des particules de 3μ). Notre masque filtre à 100 % à l’état neuf et à 99,6 % après lavage”, affirme Dominique en nous montrant le document officiel. “Nous souhaitons remercier tous les acteurs pour cette réalisation : Marie-Ange Bueno de l’ENSISA, pour ses conseils et les analyses en laboratoire de nos produits ; Bruno Chenu pour la gestion du Média filtrant ; toute la filière et les organisations régionales qui nous ont accompagnés dans ce projet”, conclut-il.

Aujourd’hui vendredi 10 avril, c’est férié en Alsace, et malgré ce long week-end de Pâques, Labonal espère sortir jusqu’à 12 000 masques par jour dès le 14 avril. Ils seront en vente sur le site et une partie sera réservée aux personnels de santé et de sécurité.

www.labonal.fr

Partagez cet article :
error: Contenu protégé !!