Garçon Français lance sa nouvelle collection

Très engagée dans la défense de l’environnement et de l’emploi local, la marque de sous-vêtements masculins Garçon Français confectionne l’essentiel de ses produits à Troyes dans l’Aube, berceau historique de la bonneterie française.

Garçon Français va fêter ses 10 ans en 2022 et, à ce titre, reste une figure historique du renouveau du made in France. Fondée par Vicky Caffet, la marque fait confectionner tous ses produits dans des ateliers troyens où perdure un savoir-faire presque centenaire. La marque privilégie ainsi les circuits courts et participe également à la sauvegarde de l’emploi dans une région qui a été sévèrement touchée lorsque la confection française a été boudée par les grandes marques du prêt-à-porter et de la bonneterie. C’est ainsi que Garçon Français travaille en toute transparence avec des sous-traitants locaux ou proches. Les tissus sont tricotés par Bugis à Troyes, puis ennoblis et teints chez Sotratex. L’impression des motifs est réalisée chez La Turdine à Tarare, dans le Rhône. Quant à la confection, elle est totalement assurée par l’Atelier d’Ariane près de Troyes.

Garçon Français présente pour cet hiver quatre nouveaux imprimés sur un tissu en coton biologique certifié GOTS. Apparition donc d’éclairs, de pois, de cercles et d’un motif géométrique très réussi. Ces quatre nouveautés seront bien évidemment présentées au prochain MIF Expo où Vicky a l’habitude de faire défiler ses mannequins aux muscles saillants. Ces imprimés sont disponibles en slips, boxers (courts ou longs) et sur des chaussettes coordonnées à partir de matières certifiées Oeko-Tex.

De plus, depuis le début de l’année 2020, Garçon Français mène une politique plus volontariste dans la réduction de son empreinte carbone, notamment au niveau des emballages et de l’utilisation de coton biologique GOTS. Son objectif est le zéro plastique avec des pochettes en papier kraft brun recyclables et compostables en lieu et place des traditionnelles enveloppes en cellophane. Le client est d’ailleurs mis à contribution avec le choix “zéro suremballage”. Un succès puisqu’après 5 mois de mise en place de cette option, elle représente plus de 50 % des commandes passées sur le site. Enfin, l’engagement ne serait pas total sans un sourcing précis des matières utilisées à l’image du coton biologique dont l’utilisation est passée de 70 % en 2020 à plus de 85 % aujourd’hui. Vicky Caffet entend bien continuer dans ce sens et pour toutes ses gammes puisqu’il propose également des pantalons et des shorts pyjama ainsi que des maillots de bains et des tee-shirts.

www.garcon-francais.fr

Partagez cet article :