Édito : prenez soin de vous et des autres !

Et voilà, nous sommes confinés pour ces 15 prochains jours et j’espère que chez vous tout se passera bien. On ne peut pas faire grand-chose à part respecter les consignes d’hygiène, de confinement et, surtout, ne pas se comporter comme si de rien n’était.

La France va tourner au ralenti et, économiquement, beaucoup d’entreprises du fabriqué en France vont traverser une sale période pouvant les mettre rapidement en danger. Nombreuses sont celles qui ne vont pas supporter l’absence de rentrées de trésorerie et beaucoup vont devoir subir cette “guerre” de plein fouet. Nombreuses également sont celles qui ont un peu de stock et peuvent satisfaire les commandes passées par Internet. Reste que les déplacements régulés vont très certainement impacter les livraisons d’autant que bon nombre de bureaux de Poste sont fermés, mais cela peut se comprendre.

Alors que faire lorsqu’on est un consommateur engagé ? C’est le moment de consommer local et d’adopter une conduite éco-responsable de tous les jours. Le confinement social va de toutes les manières nous imposer cela. À nous de positiver lorsqu’on le peut et d’acquérir les bons comportements en favorisant les circuits courts et en s’aidant les uns les autres. En s’échangeant les bonnes pratiques et en partageant ses expériences au profit de la communauté. Pour rester positifs, profitons de cet exercice imposé pour faire de ces moments de solidarité notre conduite de demain.

Et pour rester optimistes et réalistes jusqu’au bout, je ne peux que souligner certaines actions menées par des entreprises françaises pour combattre le Covid-19, qu’elles soient du CAC40 ou de simples PME. Ainsi, le groupe LVMH a converti 3 de ses usines de parfum de luxe pour fabriquer en masse du gel hydro alcoolique à destination des hôpitaux. Idem pour Les Tissages de Charlieu qui travaillent sur la fabrication d’un masque de protection lavable et qu’ils pourraient produire à plus de 100 000 unités par jour ! Cette initiative a d’ailleurs déclenché un véritable élan de solidarité de toute l’industrie textile de France.

Soyons responsables, respectons les consignes et adoptons un comportement exemplaire pour faciliter le travail de toutes les personnes engagées physiquement dans cette lutte et je pense notamment au personnel de santé directement exposé par manque de moyens face à l’expansion de ce virus.

Un rendez-vous quotidien à 20 heures circule sur les réseaux sociaux pour que nous soyons tous à nos fenêtres pour applaudir les personnels engagés dans cette lutte. Soyons la nation la plus bruyante !!!

Partagez cet article :