Du Blue pour faire le grand ménage

Imaginez un produit multi-surfaces capable de dégraisser, de désinfecter et de nettoyer tout en désodorisant. C’est ce que propose Blue, une invention française pour dire adieu aux nettoyants chimiques.

Les produits d’entretien industriels sont de plus en plus boudés par les consommateurs soucieux de leur santé au profit de recettes à faire soi-même. Reste qu’elles ne sont pas toujours efficaces sur toutes les surfaces et que tout le monde n’a pas le temps de jouer au petit chimiste. C’est dans cette optique que Damien Oursel a imaginé, formulé et conçu une solution parfaitement dosée qui, grâce à cette machine révolutionnaire de son invention, va transformer l’eau, le sel et le vinaigre en un produit ménager unique et zéro déchet. Il lui aura fallu quelques mois d’ingénierie et de recherches pour parvenir à développer et fabriquer en France la carte électronique de Blue. C’est elle qui gère automatiquement la transformation par électrolyse du mélange eau du robinet + Concentré Blue en un produit prêt à l’emploi. L’électrolyseur basse tension va décomposer chimiquement le mélange initial pour en faire un produit d’entretien universel composé d’acide hypochloreux (puissant désinfectant) et de soude caustique (puissant dégraissant). Les deux agents actifs restant dans des concentrations sans danger pour l’utilisateur.

Avec un kit de base composé de la machine et d’un bidon consigné de 50 ml de Concentré, on obtient au total 7 litres de produit. Le Basic Kit est vendu 99 € et se rentabilise en moins de 18 mois par une utilisation courante dans toute la maison. Cette période passée, le litre de produit revient à moins de 2 €. Un prix qui intéresse autant les particuliers que les professionnels.
La grande innovation tient au fait que le Concentré Blue s’adapte à l’eau du robinet, quel que soit son pH. Blue est sans allergènes, sans perturbateurs endocriniens ou autres agents toxiques et se voit donc débarrassé de tous les pictogrammes habituels de danger. Il faut savoir que Blue se compose d’acide hypochloreux avec une concentration à 0,025 % dont l’action désinfectante agit en quelques secondes sur les virus et se désactive ensuite. Autre actif obtenu par l’électrolyse, la soude caustique à 0,0000003 %. Cet actif dégraissant procure à Blue son effet nettoyant. Sachez qu’à ce niveau de concentration, l’actif n’est pas toxique. Pour autant, Blue un produit ménager et la réglementation impose de conseiller de le tenir hors de portée des enfants tout comme on doit le faire avec une simple bouteille de vinaigre.

Blue s’adresse également aux professionnels devant se servir d’un produit virucide répondant à la norme EN14476. Ainsi, crèches, restaurants, cabinets médicaux, salles de sport, salons de coiffure ou d’esthétique peuvent utiliser Blue dans le respect de cette législation tout en conservant intact leur engagement en faveur de la planète. À noter que Blue est compatible avec les surfaces alimentaires, ce qui lui ouvre encore d’autres perspectives auprès des professionnels et rassure le particulier.
Bref, Blue permet de faire le grand ménage, sans danger, avec un maximum d’efficacité et sans avoir à jouer les petits chimistes, tout en étant zéro déchet.

www.blue.how

Partagez cet article :