Cacolac : que du lait et du chocolat !

Cacolac, un nom qui claque comme une boisson américaine et qui, pourtant, est bien de chez nous depuis sa création en 1954. Entièrement produite à partir d’un bon lait de nos vaches et d’un cacao de qualité, cette boisson chocolatée connaît un vif regain d’intérêt. L’arrivée d’une nouvelle gamme destinée aux enfants va sans aucun doute raviver la mémoire de certains.

Les générations des années 50 et 60 se souviennent certainement du verre de lait distribué à l’école. Une mesure lancée par Pierre Mendès France pour lutter contre la dénutrition et l’alcoolisme. Rappelons que, dans ces années-là, il était encore courant de donner un verre de vin ou de bière à un enfant. Alors, pensez si le Cacolac, je connais ! Et bien avant la marionnette de Jean-Pierre Papin aux Guignols de l’Info. Malgré tout, lorsque Christian Maviel, actuel PDG de Cacolac et membre d’une des familles fondatrices, invite Mag’ in France en voisin pour visiter son usine de Léognan en banlieue bordelaise, nous sommes plutôt curieux et impatients d’aller voir où et comment se fabriquent les 170 000 bouteilles et canettes qui sortent chaque jour de cette institution qui va fêter ses 65 printemps cette année.

Ici, on a l’habitude de travailler dans des conditions d’hygiène et de sécurité irréprochables, alors personne n’échappe au port des vêtements de protection, au masque et à la charlotte. Les 47 collaborateurs sont rodés à ces pratiques dans une usine ultramoderne d’où sortent plus de 35 millions de bouteilles et canettes, dont plus de 17 millions de boissons lactées sous la marque Cacolac. C’est que, chez Cacolac, la mise en canette est une technologie qu’on maîtrise parfaitement au point d’intéresser les plus grandes marques comme Costa Coffee qui appartient à Coca Cola. “Nous réalisons 50 % de notre chiffre d’affaires avec nos produits lactés et 50 % avec notre activité de remplissage à façon”, explique Christian Maviel. Du vin est également mis en canette aluminium à destination des États-Unis et de pays européens. “Ces canettes en aluminium ne laissent aucun goût et leur contenance de 25 cl s’adapte parfaitement aux demandes des consommateurs de ces pays”, déclare Christian Maviel.

Cacolac tire son succès de sa recette originale secrètement gardée et composée d’un lait collecté en circuit court auprès de la laiterie Baechler dans le Lot, d’un cacao acheté chez Barry Callebaut – l’un des plus grands négociants-fabricants capables de garantir la même qualité au fil des ans – et d’un peu de sucre de betterave transformé en France. Ces trois ingrédients sont mélangés, chauffés, puis embouteillés avant de subir une phase de stérilisation à l’issue d’une lente montée en température pour obtenir la texture et le goût souhaités. Sorties de l’autoclave, les bouteilles reçoivent leur étiquette, puis sont mises en pack avant d’être empilées sur des palettes où elles resteront une bonne semaine en attente des résultats de tous les examens de contrôle d’hygiène indispensables lorsqu’on utilise du lait. “Entre l’introduction de la poudre de chocolat dans les cuves et la sortie d’une bouteille, il faut compter trois heures pendant lesquelles nous devons assurer une parfaite maîtrise de notre chaîne de production et de l’hygiène. Il nous faut distinguer chaque étape de la production et identifier où se situe le problème, s’il y en a un ! Heureusement, c’est très rare car nos machines de contrôle peuvent déceler la moindre impureté et, instantanément, isoler les contenants concernés”, affirme Christian Maviel. Il faut dire que, quotidiennement, toute la chaîne de production est arrêtée pour être nettoyée et aseptisée. C’est la seule manière de traiter efficacement plus de 1,5 million de litres de lait et plus de 50 tonnes de chocolat en poudre.

Lorsqu’on évoque les derniers 18 mois, Christian Maviel a le visage qui s’éclaire en parlant de la réouverture des écoles et de la présence du public dans les stades. Côté écoles, cela touche bien évidemment sa toute nouvelle gamme Mon Premier Cacolac avec ses trois parfums et, surtout, son conditionnement nomade Tetra Pak recyclable avec une paille papier. Un conditionnement idéal pour les cartables et autres sacs à dos d’élèves ou de collégiens. Ces trois nouvelles recettes affichent un Nutri Score A, sont totalement délactosées et contiennent encore moins de sucre que dans la recette originale.

Côté stades, l’actualité tourne autour du partenariat construit avec l’équipe de rugby de l’Union Bordeaux Bègles toujours en course pour le titre national et engagée dans les compétitions européennes. Cacolac est une histoire de famille attachée à des valeurs et à un engagement profond pour la sauvegarde de la planète, matérialisée par son initiative avec Reforestaction. L’opération Forêt Cacaoyer s’est ainsi, malgré la crise sanitaire, déployée dans plus de 250 écoles maternelles dans toute la France afin de sensibiliser les enfants à la préservation de la planète, en partenariat avec le site Comlafamille, spécialiste des actions pédagogiques. Elle met gratuitement à disposition des enseignants un kit pédagogique sur le thème de la forêt et des cacaoyers ainsi qu’un kit pour animer la fête de fin d’année. Les parents sont également invités à participer à la plantation d’arbres en Amazonie. L’ensemble des actions mises en œuvre et les kits pédagogiques sont disponibles sur le site internet dédié mis en ligne par Cacolac.

www.cacolac.fr

Les grandes dates de Cacolac

• 1954 – De retour des Pays-Bas, Robert Lauseig a l’idée de mélanger du cacao, du sucre et du lait avant de stériliser le mélange, c’est le premier Cacolac.
• 1970 – Le conditionnement en verre est privilégié.
• 1971 – Lancement de la première campagne de publicité.
• 1978 – Premières canettes, en acier puis en aluminium. Entrée dans la grande distribution et construction de l’usine de la Benauge.
• 2000 – Cacolac ouvre sa nouvelle usine à Léognan.
• 2005/06 – 50e anniversaire : Cacolac en partenariat avec Danone fait son apparition en brique dans les rayons frais.
• 2014 – 60e anniversaire : lancement du Cacolac praliné noisette reconnu “Saveur de l’année”.
• 2018 – Lancement de Cacolac Mini en canette de 15 cl. La boisson reçoit le label “Approuvé par les Familles”.
• 2019 – Christian Maviel, membre de la famille cofondatrice, reprend le contrôle de la totalité de son capital.
• 2020 – Lancement de “Mon Premier Cacolac” en briquette Tetra Pak de 20 cl, recyclable et résistante !
• 2021 – Deux nouvelles saveurs pour “Mon Premier Cacolac”, fraise et fruits tropicaux. Pour réduire l’impact environnemental, les briquettes adoptent une paille en papier et sont composées à 86 % de matières premières d’origine végétale recyclables. Apparition du “Mini Cacolac” Nutri Score A en deux nouveaux parfums : Choco Noisette et Choco Caramel. La version brique de 1 litre au format familial doit voir le jour.

Partagez cet article :