Roses & Aléas : du mobilier éco-responsable

C’est fait, la marque Roses & Aléas vient de réussir sa campagne de financement sur Ulule avec plus de 300 % de l’objectif. Une aubaine pour cette jeune marque de mobilier contemporain lancée en quelques mois et soutenue par le programme “Énergies pour agir” d’Engie.

Élodie Contino, la fondatrice, n’est pas une inconnue dans le monde du fabriqué en France pour lequel elle a exercé pendant plus de 5 années dans l’industrie textile. Aujourd’hui, elle revient avec un mobilier design et durable, fabriqué en France. Une part belle est faite à l’éco-design avec l’utilisation de matériaux biosourcés ou de chutes industrielles revalorisées pour les tissus, les fils ou le bois. Le mobilier s’inscrit dans un cycle de vie parfaitement transparent pour que chaque modèle puisse se recycler ou se réinventer.

C’est le designer Thibault Becker qui va collaborer avec Élodie pour la mise au point de cette table basse fabriquée à partir de chêne (FSC) des Vosges, séché, coupé et usiné en Alsace et traité avec des vernis écolabel. Trois modèles sont proposés avec des finitions obtenues à partir de fins de stock de peinture et de vernis. Les pieds sont en chêne massif et les plateaux en latté chêne ou en Valchromat, un médium réalisé à partir de fibres de bois teintées dans la masse à l’aide de colorants organiques naturels et d’une résine spéciale non toxique. Il est hydrofuge et classé M3 pour sa résistance au feu. On retrouve ce même souci du détail pour la fabrication des bougeoirs en chêne et des immenses coussins garnis de fils de chaussettes recyclés.
En travaillant sur le même modèle, mais avec des matériaux recyclés ou de fins de stock, les séries sont donc limitées, mais l’imagination des deux partenaires est sans limites et le catalogue va peu à peu s’enrichir. L’objectif à court terme de Roses & Aléas est de proposer une gamme complète de mobilier d’intérieur ou de jardin. Ainsi, dès le mois de septembre, Élodie et Thibault vont présenter une collection de bancs réalisés à partir d’anciennes portes récupérées dans un Ehpad de la région. Encore une manière de montrer leur engagement dans la recherche d’autres alternatives écologiques et durables dans le monde du meuble.

www.rosesaleas.com

Partagez cet article :