Ma-Chine.fr : une offre à 360° pour exporter en Chine

Vendre de la mode made in France sur un marché où, parmi les 1,4 milliard d’habitants, 400 millions sont accros à l’ultra-consommation et à la notoriété d’une marque, cela interpelle ! La grande question devient alors : comment faire ? C’est ce à quoi répond l’agence conseil Ma-Chine.fr, soutenue par la BPI.

Alors que notre économie nationale subit fortement les effets de la pandémie de la Covid, la Chine affiche une croissance insolente soutenue par une classe moyenne hyper consommatrice qui représente 400 millions de personnes. Un chiffre ahurissant auquel il faut encore rajouter 100 millions de Chinois qui font partie des 10 % des personnes les plus riches de la planète. C’est, pour les acteurs du made in France, une sorte d’eldorado, mais la Chine ne se conquiert pas d’un claquement de doigt. Il y a d’abord l’éloignement, puis le handicap de la langue ainsi que celui des us et coutumes commerciales. Rajoutez-y des leviers de communication et de marketing très différents des nôtres, sans parler de la logistique et des nombreuses contraintes douanières ou fiscales. Bref, sans aide, conseil et soutien, le marché chinois peut rester un mirage inaccessible.
Ma-Chine.fr est l’association de compétences multiples pour pénétrer ce marché avec l’assurance d’un accompagnement à 360 degrés, depuis le dossier de financement, la diffusion de la marque en passant par le rapatriement des fonds. Elle vous accompagne sur le montage du dossier auprès de la BPI tout en effectuant, depuis la Chine et Paris, les études de marché préliminaires, la stratégie de communication avec la sémantique chinoise sur les réseaux sociaux, les market-places et les groupes de blogueurs. En effet, en Chine, rien n’est comme chez nous ! Le consommateur asiatique ne réagit pas aux mêmes stimuli et sa pratique d’achat passe essentiellement par les réseaux sociaux et les QR codes. Un autre monde…

Pour répondre à ce marché colossale et spécifique, Ma-Chine.fr regroupe trois talents reconnus chacun dans leur domaine. Rachel Hardouin, Claude Maidenberg et Philippe Duong ont ainsi associé leurs compétences pour accompagner les fabricants du made in France à l’introduction et au déploiement de leur marque en Chine. L’agence de Rachel dispose d’un studio de prises de vues et de matériel pour la production de contenus adaptés au marché chinois. Elle accompagne depuis près de 16 ans des créateurs, des fabricants et des manufactures en se spécialisant sur la mode et le made in France comme avec la Manufacture Perrin et ses quatre marques – La Chaussette Française, Dagobert à l’Envers, Perrin 1924 et Berthe Aux Grands Pieds -, ou encore La Maison Stéphane Gerbe, les souliers Chamberlan et le chausseur Parallèle. Avec Ma-Chine.fr, elle propose de créer le dressing idéal de la Parisienne entièrement made in France. Une tendance qui fait fureur en Chine et que l’on pouvait encore appréhender avec les touristes chinoises en 2019.

Pour assurer la réussite du projet, Ma-Chine.fr dispose de deux équipes, l’une à Paris et l’autre à Shanghai. Ces dernières accompagnent les marques et les conseillent tout au long du projet. Ainsi, Philippe Duong et ses collaborateurs installés à Shanghai les guident sur un plan juridique, financier, logistique, assurance, banque, dédouanement et assurent une surveillance constante tout au long du processus d’implantation. Il est aidé depuis Paris par Claude Maidenberg qui accompagne depuis des années des groupes internationaux d’origine française dans le développement de leurs outils de communication.
L’originalité du projet initié par Rachel est de réunir plusieurs marques de la mode et de la cosmétique autour du dressing idéal de la Parisienne inspiré par un lieu emblématique de chaque arrondissement de Paris. Ainsi, ces marques – une quinzaine ont déjà signé avec l’agence – vont mutualiser et multiplier leurs forces de communication avec leurs hashtags respectifs à travers les réseaux sociaux chinois. Pour indication, plus de 16,3 milliards d’euros ont été dépensés par les Chinois sur les market-places rien que le 11 novembre pour la journée des célibataires…

La force de l’agence est de construire une image marketing adaptée au marché tout en faisant un tri drastique entre les symboles positifs et ceux qui pourraient être très mal perçus par les consommateurs chinois. Ces derniers accordant beaucoup d’importance à la symbolique des photos, des signes, des attitudes et des couleurs.
L’opération Ma-Chine.fr est déjà engagée et suivie de près par la BPI jusqu’à la fin de l’année 2021. Autant dire que le temps presse, mais l’agence est capable de réagir très vite pour accompagner votre expansion.

www.ma-chine.fr

Partagez cet article :