Les Hirondelles : une mode totalement engagée

Photos Elise Morgan.

L’industrie textile française créée obligatoirement des chutes de tissus que la jeune marque Les Hirondelles propose de transformer en une mode actuelle, pratique et engagée.

En moins de 4 années, Les Hirondelles ont créé plus de 2 000 vêtements et sauvé ainsi plus de 3 000 mètres de tissus. Cette démarche engagée ne demandait qu’à se développer et prendre une place remarquée dans le petit monde de la mode durable et des circuits courts qui parle à beaucoup de consom’acteurs.

L’idée des trois fondatrices est de créer, produire et porter des vêtements qui n’abiment pas la planète. Pour cela, Claire Alvernhe, Claire Chiquet et Clarisse Cazenave se sont servies de leur expérience dans la mode pour concevoir ce projet qui prend corps dans la région d’Annecy. Elles partent donc à la recherche de ces chutes de tissu qu’elles vont sauver de la destruction pour les transformer en vêtements de qualité pour femme comme pour homme. Toutes leurs collections sont pensées en fonction des ressources disponibles provenant de marques comme Petit Bateau, La Gentle Factory ou 1083. Une liste qui ne demande qu’à s’ouvrir à d’autres acteurs du made in France au sein d’un écosystème capable de travailler en circuits courts.

Dans la collection femme, nous avons craqué pour le top Mme Chauve-Souris avec ses manches trois-quarts, très ample au niveau du buste et avec sa taille resserrée pour se poser en plissant sur les hanches. Ce haut est confectionné à partir d’un jersey de coton et polyester gris souris provenant de La Gentle Factory. Dans un tout autre style, la veste Mme Corneille puise son inspiration de la célèbre veste de tailleur Chanel avec ses revers de poche de la même couleur que le col ras du cou et les manches terminées en bord-côte. Cette veste zippée est confectionnée à partir d’un mélange de coton, acrylique et élasthanne. Elle se porte ouverte ou fermée aussi bien par dessus un tee-shirt que d’un chemisier.

Côté homme, c’est la surchemise en demim Mr Goéland qui a retenu notre attention. Elle a été réalisée en collaboration avec 1093 à partir d’une toile de sergé de coton bio tissé par les Ateliers de Charlieu. On adore les gros boutons en polyester recyclé fabriqués chez Kocher dans le Jura. La veste Mr Pivert est également un basique incontournable avec sa fermeture zippée, ses manches avec bord-côte et son col ras du cou.
La mode des Hirondelles participe activement à la poussée de l’upcycling qui permet d’optimiser une partie des 4 millions de mètres de tissus qui finissent au rebut chaque année en France sur les 80 millions de mètres tissés ou tricotés dans la même période. La marge de progression de cet upcycling ne dépend que de nous !

www.les-hirondelles.fr

Partagez cet article :