Guérande Cosmétiques : une pincée de sel pour être belle

A Guérande, on a étudié ce que les marais pouvaient offrir en plus du sel de consommation, et ce sont les cosmétiques !

Car il faut savoir que la peau a besoin de minéraux mais qu’elle n’en produit pas. Les Eaux-Mères utilisées dans les produits de la marque sont par exemple 8 à 10 fois plus concentrées en sel, minéraux et oligo-éléments que l’eau de mer. Mais ce ne sont pas les seules ressources exploitables, il y a aussi les algues, les plantes, les argiles, et le sel lui-même pour les gommages.

Rituel Visage.

Chaque année, pour les 100 000 unités vendues (sur le site Internet de la marque et dans les magasins bios), sont utilisés 800 à 1 500 litres d’eau mère et 100 kg d’argiles et de salicornes, ce qui est loin de la totalité de la ressource pour ne pas déséquilibrer le milieu.

Lancée en 2016, Guérande Cosmétiques a vu le jour après quatre ans d’études sur les principes actifs, permettant aux paludiers de valoriser ces ressources jusqu’alors inexploitées. Ainsi, la salicorne verte est riche en vitamines A et C, en magnésium et zinc, la salicorne rouge est, elle, dotée d’un polyphénol rare antioxydant et anti-âge. Les micros algues sont hydratantes et protectrices, les argiles sont chargées en magnésium, fer et zinc et le sel possède une granulométrie idéale en cosmétique.

Baume pour le corps.

Avec 2 gammes, une visage et une corps, avec chacune 7 soins, l’offre est absolument complète. Les produits permettent de nettoyer, de préparer, de purifier, de reminéraliser, de protéger et de prendre soin de toutes les peaux.

Rituel Mains.

Par Charlotte Saric.

Retrouvez Guérande Cosmétiques sur l’Index

Partagez cet article :

Comments are closed.