Gobi : de vrais couverts nomades !

Terminés les couverts trop lourds ou encombrants ! Terminés les couverts en plastique qui cassent dès la première utilisation et qui, en plus, ruinent la planète ! Voici le temps des couverts nomades qui s’accordent à la perfection à vos besoins pour une pause déjeuner confortable. On connaissait la gourde Gobi, on va maintenant raffoler des couverts Gobi !

Selon une étude, les déjeuners à emporter représentent 1/3 des repas du midi pris en entreprise. Les couverts en plastique étant théoriquement interdits depuis le 1er janvier 2020, il fallait leur trouver une alternative originale et durable. Gobi a donc fait travailler son Gobilab parisien et le tandem de designers Cédric Ragot et Laurent Vermiglio. Résultat, des couverts type squelette hyper légers (116 g) bien que réalisés en acier inoxydable recyclé sans nickel pour éviter les allergies. Le tout – fourchette, couteau et cuillère – est contenu dans un étui conçu à partir du recyclage des chutes de production des gourdes Gobi. Cette matière, baptisée Tritan, ne contient ni Bisphénol A, ni Bisphénol S, ni autres perturbateurs endocriniens. Léger, mais solide, cet étui est lavable en machine. Son clip interne permet de maintenir les couverts bien en place pendant vos déplacements.

Les couverts Gobi sont fabriqués à Celles-sur-Durolle par la manufacture Verdier, une EPV réputée de la coutellerie française. Couverts et étuis sont finalement assemblés dans l’ESAT de Rosebrie à Mandres-les-Roses dans le Val de Marne. Enfin, sachez que, comme pour les gourdes Gobi, les kits de couverts sont personnalisables soit grâce à la couleur de l’étui – dont on prévoit plusieurs éditions limitées – soit une possible sérigraphie. Le kit de couverts avec son étui sera en vente dès le 17 juin sur l’e-shop de la marque au prix de 20,50 €.

www.gobilab.com

Partagez cet article :
error: Contenu protégé !!