B:Bot, la dévoreuse de bouteilles plastiques

Machine du futur ou de notre futur, la B:Bot de GreenBig encourage le geste de tri sélectif en étant à la fois incitative et solidaire. Totalement automatique, elle collecte, broie et trie nos bouteilles en plastique pour les transformer en paillettes qui serviront à en fabriquer de nouvelles.

Imaginez, vous partez faire vos courses hebdomadaires dans un grand magasin avec votre cabas rempli des bouteilles vides de la semaine. Arrivé sur place, vous les placez dans la B:Bot qui lit le code barre de la bouteille pour commencer le tri. D’un côté, les plastiques transparents recyclables en nouvelles bouteilles, de l’autre, les plastiques foncés qui seront recyclés en matières premières pour d’autres applications industrielles. Les bouteilles ainsi triées sont ensuite broyées en fines paillettes dans leurs bacs respectifs. Et voilà, le tour est joué ! Vos bouteilles deviennent paillettes et votre compte est crédité de quelques centimes d’euros. À vous de choisir selon ce que propose l’enseigne commerciale où vous vous trouvez : soit cette collecte se transforme en bon d’achat dans le magasin, soit vous choisissez de reverser automatiquement ces quelques centimes d’euros sur le compte de l’une des associations caritatives proposées par la B:Bop. Votre cabas est maintenant vide, vous pouvez faire vos courses et revenir la semaine suivante avec vos bouteilles usagées avec, en plus, la conscience tranquille d’avoir participé activement au tri des plastiques et à leur recyclage.

Inventée par Benoit Paget, Fabien Rimé et Baptiste Danezan, les fondateurs de GreenBig, la B:Bot a été créée dans le but d’apporter des solutions innovantes qui répondent aux enjeux de l’économie circulaire. Son concept réinvente le principe de la consigne : pour chaque bouteille déposée, le consommateur perçoit 1 à 2 centimes. Entièrement conçue par l’équipe de GreenBig, elle est fabriquée en Normandie dans l’usine Toshiba de Dieppe spécialisée dans la robotique appliquée. Le point fort de cette machine est de transformer les bouteilles en paillettes et, ainsi, d’optimiser le transport et le stockage tout en réduisant les coûts. Chaque machine peut ainsi convertir 3 500 bouteilles en minuscules paillettes sur moins d’1 m2 d’emprise au sol dans le magasin.

Pour l’heure, plus de 140 B:Bot ont été installées dans les grands magasins, des lieux idéaux pour une collecte active. La machine fait l’objet d’un intérêt croissant et a déjà broyé plus de 3 millions de bouteilles, soit plus de 85 tonnes de plastiques récoltés et traités. Nul doute que cet équipement devrait connaître un fort développement dans les mois à venir, d’autant que l’équipe de GreenBig travaille également sur un modèle pouvant être placé en extérieur et donc susceptible d’intéresser des municipalités ou des infrastructures comme les quais de gares ou les aires de repos des autoroutes. B:Bot représentait la région Normandie lors de la grande exposition du fabriqué en France à l’Élysée en juillet dernier. Rappelons que le site B:Bot est actualisé en temps réel pour géolocaliser les machines installées et permettre ainsi aux consommateurs d’êtres des recycleurs actifs et écoresponsables.

www.b-bot.com

Partagez cet article :