Arkéa Paprec : objectif Vendée Globe 2020 !

Champagne pour le 60 pieds Imoca Arkéa Paprec !

C’est à 11 h précises que le nouveau Class Imoca 60 de Sébastien Simon a été officiellement baptisé au champagne en plein cœur de Bordeaux avec, pour marraine et parrain, Amandine Albisson , danseuse étoile de l’Opéra de Paris et Jandre Marais, 2e ligne de L’Union Bordeaux Bègles.

Le charme et la délicatesse d’Amandine associés à la force de Jandre se retrouvent dans l’ADN de ce bateau et dans le programme de courses concocté par Sébastien. Un programme qui va droit au cœur des deux sponsors partenaires depuis longtemps engagés dans la voile française.
Arkéa et Paprec se sont unies il y a quelques mois autour du projet Vendée Globe 2020 porté par le jeune skipper Sébastien Simon, vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2018. Un projet supporté par Vincent Riou, vainqueur du Vendée Globe en 2005 et par Juan Kouyoumdjian, architecte naval argentin (dont les carènes ont remporté 3 Volvo Ocean Race) et dessinateur de ce nouvel Imoca 60. Le calendrier de préparation et de mise au point va être serré car le bateau est engagé avec Sébastien et Vincent pour la prochaine Transat Jacques Vabre qui partira fin octobre.

Sébastien Simon, Jandre Marais et Amandine Albisson.

Le voilier de 60 pieds Arkéa Paprec est une très belle vitrine des savoir-faire français en matière de conception et de construction navales. La coque, le pont, le mât, les voiles ainsi que l’assemblage final sont l’œuvre de fabricants et de chantiers français. Près de 20 000 heures de travail pour 40 à 50 personnes ont été nécessaires et le seront encore tout au long de l’année 2020 pour que le bateau et son skipper soient prêts pour la grande aventure du prochain Vendée Globe. Départ le 8 novembre 2020 à 13 h 02 pour plus de 40 000 km (22 000 milles) sans escale, sans assistance, en solitaire et passage par les 3 caps dont le redouté Cap Horn.

partagez cet article :