Parfums : la vague du “green”

Maison Valeur Absolue.

Comme pour les cosmétiques, nous sommes de plus en plus nombreux à être en quête de parfums sans molécules de synthèse ou d’ingrédients controversés. On se tourne alors vers des marques qui proposent des parfums réalisés à partir de matières bio ou naturelles. Et la France n’en manque pas.

Mais qu’est-ce qu’un parfum bio ou naturel ? Est-il vraiment facile à réaliser compte tenu des normes imposées et surtout, est-ce que ses fragrances seront aussi créatives et leur sillage sera-t-il aussi puissant que ceux d’un parfum dit traditionnel ? Autant de questions que nous avons posées à deux créatrices et nez : Valérie Demars, fondatrice-créatrice du laboratoire Aimée et parfumeur d’Aimée de Mars et Katell Plisson, parfumeur maison de la marque Acorelle.

Interview de Valérie Demars, fondatrice-créatrice du laboratoire Aimée et parfumeur chez Aimée de Mars.

• Qu’est-ce qu’un parfum bio ? Et un parfum naturel ?
Un parfum bio est un parfum 100 % d’origine naturelle, certifié par un organisme de contrôle tel que Ecocert par exemple. Il comprend au minimum 20 % d’ingrédients biologiques. Un parfum naturel est, à minimum, 95 % d’origine naturelle. Il comprend aussi souvent des ingrédients biologiques tels que l’alcool de blé bio et les huiles essentielles bio.
En comparaison, un parfum conventionnel classique contiendra 80 % de matières d’origine synthétique (origine pétrole). 3 parfums conventionnels sur 4 contiennent des perturbateurs endocriniens tels que la benzophénone ou le diethyl phtalate. Ce qui n’est pas le cas des parfums naturels.

• Quelle est la complexité de la formulation d’un parfum bio / naturel ?
La complexité de la formulation en bio ou naturel consiste à obtenir une bonne tenue dans le temps et un bon sillage du parfum sans certains ingrédients synthétiques tels que les muscs polycycliques.

Le fait d’être bio ou naturel limite-t-il la palette olfactive ?
Oui énormément. Nous avons dans la palette du parfumeur en naturel ou bio 400 matières disponibles au laboratoire. Celle du parfumeur conventionnel en aura près de 3 000. De même, les matières naturelles sont beaucoup plus chères : par exemple, la rose vaut entre 2 500 et 7 000 € le kilo selon la qualité. Utiliser du jasmin, du santal, de l’iris a un gros impact sur le coût de revient du produit fini. C’est un autre modèle : les belles matières sont remises au cœur du produit, du coup, on met moins d’argent dans le flacon, l’étui ou la publicité.

• Est-ce une difficulté particulière de faire un parfum bio ou naturel et made in France ?
Oui, en plus de la sélection des matières naturelles, il faut s’attacher à trouver un flacon et des étuis fabriqués en France. La fabrication, quant à elle, doit aussi être française. Pour notre part, elle est réalisée par un ESAT à La Rochelle et le sera prochainement par les sœurs de la Nouvelle Alliance à la Chapelle Montligeon entre Chartres et Alençon.

• Quelle est la spécificité de votre maison ?
J’ai créé l’Aromaparfumerie®, charte de formulation spécifique de la marque : il s’agit de l’alliance de l’aromathérapie, de l’eau de source de Saint Genou et de la haute parfumerie française. Plus qu’un parfum, c’est un soin bienfaisant sur nos émotions : 21 huiles essentielles vibrantes associées à l’eau harmonisante de Saint Genou sont toujours présentes dans chaque parfum.

Interview de Katell Plisson, parfumeur créateur indépendante et parfumeur maison de la marque Acorelle.

Qu’est-ce qu’un parfum bio ? Et un parfum naturel ?
Il n’existe pas de réglementations si ce n’est celles qui relèvent des labels de certification, qui sont des organismes de contrôle. Pour Cosmos Organic Naturel, un parfum naturel doit contenir 95 % de produits naturels, les 5 % restants devant faire partie d’une liste restreinte. Quant au parfum bio (certifié par Cosmos Organic Bio), il doit contenir 95 % de produits naturels dont 95 % de bio sur la partie végétale et 20 % de produits bio au total.

• Quelle est la complexité de la formulation d’un parfum bio / naturel ?
Toute la complexité de formulation réside dans l’obligation d’utiliser des matières premières naturelles (comme des huiles essentielles, des absolus, de l’alcool de blé), de respecter un cahier des charges strict (pas de résidus de solvants, pas de résinoïdes…) tout en souhaitant obtenir une bonne tenue du parfum dans le temps et une complexité olfactive.

• Le fait d’être bio ou naturel limite-t-il la palette olfactive ?
Oui, puisque notre palette de matières premières est plus restreinte et que nous ne pouvons pas utiliser de parfums synthétiques. L’exemple typique est celui du musc blanc, qui n’existe pas en naturel, alors que c’est l’ingrédient que l’on trouve dans ¾ des parfums traditionnels sous forme chimique. Pour autant, l’évolution des méthodes d’extraction nous permet de développer des parfums complexes. C’est le cas avec l’extraction au CO2 supercritique qui permet de préserver les qualités organoleptiques de la matière première naturelle, de recueillir des extraits de la plante au plus près de sa fraîcheur, tout en étant écologique car elle ne génère pas de gaz à effet de serre, ni de polluant.
Notre méthode de travail est identique à celle de la parfumerie traditionnelle, et on arrive maintenant à créer des parfums bio ou naturels aussi complexes, aussi créatifs, plein de facettes et de notes de la tête jusqu’au fond, tout en ayant une bonne tenue et un bon sillage.

• Est-ce une difficulté particulière de faire un parfum bio ou naturel et made in France ?
Non pas vraiment, la France est le pays du parfum ! Des matières premières au flaconnage en passant par les emballages, on trouve toutes les entreprises dans l’hexagone.

• Quelle est la spécificité de votre maison ?
Chez Acorelle, les eaux de parfum sont basées sur le concept d’Olfactothérapie. Les fragrances utilisent le pouvoir olfactif des huiles essentielles pour agir sur les émotions et vous apporter plus de bien-être au quotidien. Dynamisante, Equilibrante ou Apaisante, chaque famille répond à une situation, grâce à sa composition en huiles essentielles soigneusement sélectionnées.

Plusieurs marques françaises spécialistes du bio proposent des parfums, eaux de parfums ou eaux de toilettes bio ou naturelles comme Acorelle, Fleurance, Florame, Altearah ou Avril. Mais on trouve également de très belles maisons de parfums spécialisées dans les fragrances naturelles, comme c’est le cas avec 100Bon, Aimée de Mars, Honoré des Prés, Huygens, Tolteca ou Valeur Absolue. Petit tour d’horizon de ces parfums naturels, mais non moins sophistiqués.

ACORELLE
Eau de parfum bio La Bohème, certifiée bio Cosmos Organic, labellisation vegan, 50 ml, env. 39 €.
AIMÉE DE MARS
Eau de parfum naturelle Belle Rose, à la formule à 96 % d'origine naturelle, mention Slow Cosmétique et labellisations vegan et cruelty free, 30 ml, env. 39 €.
FLEURANCE NATURE
Eau de toilette 1972 pour Homme, certifiée bio Cosmos Organic, 50 ml, env. 29,90 €.
HUYGENS
Eau de parfum naturelle Goldmund composée de 95 % d’ingrédients d’origine naturelle et de 83 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique, 100 ml, env. 109 €.
TOLTECA
Eau de parfum naturelle pour homme Ocelotl, labellisée Cosmos Natural par Ecocert et cruelty free et vegan par PETA, 50 ml, env. 109 €.
HONORÉ DES PRÉS
Eau de parfum naturelle Love Coconut, une création Olivia Giacobetti dont 100 % du total des ingrédients sont d'origine naturelle et 80 % du total sont issus de l'agriculture biologique, 50 ml, 76 €.
100BON
Cologne concentrée Elemi & Ambre noir aux ingrédients 100 % naturels, flacon en verre rechargeable, 50 ml, env. 45 €.
ALTEARAH
Parfum de soin bio Pourpre - Énergie, certifié Cosmétique Écologique par ECOCERT et One Voice, 30 ml, env. 26 €.
AVRIL
Eau de toilette Infinie Tendresse, certifiée bio Cosmos Organic, produit vegan, 50 ml, env. 14 €.
FLORAME
Eau de parfum bio Camélia Blanc, certifiée bio Cosmos Organic 50 ml, env. 30,60 €.
VALEUR ABSOLUE
Parfum Harmonie Essentielle, certifié bio par Ecocert Cosmos et vegan, rechargeable, 50 ml, env. 85 €.
partagez cet article :