Luminarc : tendance création

Née en 1948, Luminarc est arrivée sur nos tables en pleine relance de l’après-guerre grâce au plan Marshall.

Sébastien Fauveaux, directeur de Luminarc, souligne : “En 1948, Jacques Durand crée Luminarc pour offrir le meilleur des arts de la table à un prix abordable. Notre ambition reste inchangée : susciter l’envie de se faire plaisir avec une vaisselle simple, tendance et astucieuse. Une vaisselle que vous pouvez renouveler à loisir pour sublimer vos tables du quotidien ou de fête”.

On ne compte plus le nombre de collections sorties des fours, mais pour parvenir à ce rythme, il faut avant tout séduire et c’est ce que fait Luminarc depuis sept décennies, traduisant l’art de vivre à la française avec des formes, des motifs et des couleurs pour une vaisselle au design toujours en adéquation avec son époque. Cette notion de design ne s’attache pas uniquement à la décoration des pièces, elle passe aussi et surtout par leur utilité, leur praticité au quotidien. Chez Luminarc, on pense à joindre l’utile à l’agréable tout en conservant des prix attractifs.

La gamme Diwali de 6 formes est déclinée en 5 coloris.

Une recherche constante qui vaut à la marque de recevoir en 2018 le Janus de l’Industrie décerné par l’Institut Français du Design pour sa nouvelle collection Lumikit. Un prix qui récompense des produits industriels pensés dès leur conception pour apporter une valeur d’usage. La collection Lumikit est composée de verres à vin modulables avec des pieds interchangeables aux multiples couleurs. Pieds et verres sont rangés dans une boîte pour que l’ensemble puisse passer au lave-vaisselle, une manière d’optimiser les contraintes du rangement et du nettoyage. Une innovation majeure car il fallait également concevoir les machines de fabrication permettant d’assembler une pièce en plastique avec les deux parties en verre.

Lumikit : un assortiment malin de verres, faciles à ranger et lavables en lave-vaisselle.

Malgré ses 70 printemps, la marque reste constamment dans l’innovation comme, dernièrement, avec le verre opale teinté dans la masse. Deux années de développement pour cette prouesse et ce nouveau four capable de faire fondre à 1 600°C un mélange de sable, de carbonate de sodium et de calcaire qui va passer ensuite dans un tunnel appelé feeder où il sera teinté dans la masse par des oxydes. Dans cette recherche de design et de couleurs, il ne faut pas oublier que les produits Luminarc sont garantis non poreux pour une hygiène totale, qu’ils résistent aux variations de températures et que les verres portent le label Purity Certified Glass, gage d’une grande transparence et d’une haute résistance aux lavages.

Retrouvez Luminarc sur l’Index

Partagez cet article :